Youtube et le langage grossier :
la plateforme fait preuve de plus de flexibilité

Depuis novembre 2022, l'interaction entre YouTube et l'utilisation du langage grossier a pris un tournant critique, soulevant des préoccupations significatives parmi les créateurs de contenu. La plateforme, un géant incontesté du partage de vidéos, a imposé des directives rigoureuses entraînant la démonétisation des vidéos contenant des jurons ou un langage considéré comme inapproprié. Cette politique s'appliquait non seulement aux nouvelles publications mais également aux contenus déjà en ligne, obligeant les créateurs à revoir et soumettre à nouveau leur travail pour approbation, dans l'espoir de récupérer leurs revenus publicitaires.

Révolte : les créateurs contre-attaquent

La communauté des créateurs de contenu, face à ces restrictions, n'a pas tardé à exprimer son mécontentement. Leurs critiques portaient sur l'impact négatif de ces mesures sur leurs revenus, en particulier pour ceux dont les archives contenaient des milliers de vidéos nécessitant une révision laborieuse. Les vidéastes spécialisés dans le gaming se sont trouvés particulièrement désavantagés, confrontés à la double peine de la censure du langage grossier et des restrictions sur le contenu violent, limitant sévèrement leurs options de monétisation.

Assouplissement des règles par YouTube

image de 8 phylactères noirs & blancs dans lesquels sont écrits du langage grossier censuré

Heureusement, YouTube a montré sa capacité à écouter et à s'adapter. Depuis le 7 mars 2023, un assouplissement notable des règles est en place, apportant un soulagement considérable à la communauté des créateurs. Voici un aperçu détaillé des modifications apportées à la politique :

  • Langage grossier modéré : la présence de jurons modérés au sein des vidéos ne constitue plus un obstacle à la monétisation complète.
  • Langage outrancier initial : l'usage de langage particulièrement grossier dans les premières secondes d'une vidéo ne bloque pas totalement les revenus issus des publicités, permettant une monétisation limitée.
  • Extraits et musique : les vidéos incorporant des extraits ou une musique contenant un langage grossier, si positionnés après les premières secondes, restent éligibles pour la monétisation. Cette tolérance s'applique tant que le contenu en question ne domine pas l'intégralité de la vidéo.
  • Titres et miniatures : cependant, l'inclusion d'injures dans les titres ou de contenu visuellement offensant dans les miniatures demeure un frein à la monétisation.

Conseils pour les créateurs de contenu

Il est crucial pour les créateurs aspirant à maximiser leur potentiel de revenus sur YouTube de naviguer habilement au sein de ces directives. L'équilibre entre l'expression créative et le respect des normes de la plateforme peut sembler délicat mais est essentiel pour éviter la censure ou la perte de revenus publicitaires.

Boostez votre stratégie de contenu avec Videobiz

Chez Videobiz, nous comprenons l'importance de s'adapter aux évolutions constantes des plateformes comme YouTube. Notre équipe de créateurs de contenu vidéo est à votre disposition pour élaborer des stratégies sur mesure, garantissant que vos vidéos respectent les directives tout en captivant votre audience cible.

Contactez-nous dès aujourd'hui pour discuter de vos besoins en création de contenu et découvrir comment nous pouvons vous aider à naviguer dans le paysage en constante évolution de YouTube, maximisant ainsi votre visibilité et vos revenus publicitaires.




Ces articles peuvent également vous intéresser !

05 septembre 2023

Un guide pour réaliser d’excellentes campagnes marketing
sur TikTok

Lire plus

04 septembre 2023

TikTok Shop s’offre une mise à jour
pour améliorer l’expérience d’achat en ligne

Lire plus

04 septembre 2023

YouTube vous invite à vous servir de la Gen Z Music
pour vos annonces

Lire plus

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.
Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Paramètres cookies